CONCILIER ETUDES/TRAVAIL AVEC SES OBJECTIFS

   Avec la reprise du travail et des études, certains se demandent comment ils vont faire pour continuer de faire du sport et de bien manger. Ce n’est pas parce que les études ou le travail reprennent que l’on doit cesser de prendre soin de nous. Pas assez de temps, pas assez d'énergie, et d'autres priorités, me direz-vous. Au contraire, il est important de souffler pendant ces périodes stressantes. Et si c'était une question de volonté et d'organisation ? Voici mes 10 conseils pour concilier les études ou le boulot (ou les deux), avec un mode de vie sain. Et pour ainsi, ne pas déserter la salle dès le mois d’octobre !

⚠️ J'ai conscience que certains corps de métiers sont extrêmement exigeants et épuisants. Ce qui implique que trouver du temps pour pratiquer une activité à côté est quasiment impossible. 

ÉTABLIR UN PLANNING SPORTIF

La première chose à faire est de définir le nombre de séance de sport que vous pourrez faire la semaine. Vous avez un planning qui est déjà chargé, donc ne vous épuisez pas. Prévoyez trois à quatre séances par semaine en fonction de vos cours ou de vos horaires de travail. Le nombre de séance définit votre façon de travailler (half body, fullbody, split). Une heure suffit. Mais assurez-vous de bien dégager cette heure, et de respecter votre planning. Une heure, ce rien dans une journée, et si vous êtes à la fac, vous pouvez même prendre option musculation (ou ce que vous voulez comme sport). Si vous pouvez en faire plus, tant mieux ! Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas grave, c’est suffisant pour atteindre ses objectifs. Le plus important est d’être régulier.

EN SALLE OU A LA MAISON ?

En fonction de votre temps, de votre budget, et de votre envie, choisissez un lieu d’entrainement pratique pour vous. Si c’est une salle de sport, prenez en une proche de chez vous, ou de votre lieu de travail. Si vous êtes à l’université, vous avez surement une salle de sport à disposition. Ne vous compliquez pas la tâche avec une salle difficile d’accès pour vous, vous n’irez surement pas souvent. Sinon, vous pouvez toujours vous entraîner à la maison. Avec du renforcement musculaire et des HiiT, vous pouvez bien progresser, même sans matériel. Il y a quelques trainings sur le blog donc fouillez bien. D'autres entraînements arrivent très bientôt.

RESTER ACTIF(VE)

Tous les moyens sont bons pour bouger. Surtout si vous ne vous entraînez pas. Allez au travail ou à l’université en marchant ou descendez du bus quelques arrêts avant. Prenez les escaliers. Vous pouvez aussi vous déplacer à vélo, en skate, en roller. Baladez-vous en weekend ou entre deux devoirs pour vous aérer. Ça peut paraître banal, mais sur le long terme et additionné à d’autres petites astuces, vous prendrez soin de votre ligne. Et c’est tout ce qu’on veut !

DÉFINIR UN BUDGET

Quand on est étudiant, nous n’avons pas le budget de quelqu’un qui travaille à temps plein. Ce n’est pas facile de manger bio et frais à tous les repas. Cependant, il est possible de bien s’organiser pour manger le mieux possible. Je vous conseille de faire vos courses une fois par semaine, et de ne prendre que ce dont vous avez besoin. Faites un planning de vos menus si cela peut vous aider. Donc on oublie le Nutella à 4.5e qui ne nous sert à rien. Tournez-vous vers les fruits et légumes de saison, ce sont les moins chers. Profitez du marché pour avoir des bons prix, mais surtout d’excellents produits. Je ne vais pas vous glorifier le bio, puisque quoique l’on en dise, il reste cher. Mais si vous pouvez vous le permettre, même de temps en temps, profitez-en. Inspirez-vous de mon article sur les ingrédients indispensables pour faire votre liste !

CUISINER

« Pas le temps » me direz-vous. Mais si, vous avez du temps. Vous savez, le samedi quand vous glandez devant American Dad … vous voyez ? L’astuce, quand on n’a peu de temps en semaine, c’est de préparer des repas à l’avance. Faites quelques plats le weekend, ainsi vous en aurez pour toute la semaine. Allez vers les choses simples, les recettes de bases. C’est une façon de ne pas aller vers la facilité, le soir, quand on rentre fatigué(e). Il suffit d’ouvrir le frigo et d’en sortir votre box. De même pour ne pas acheter des sandwichs douteux, vous pouvez emporter votre repas sur votre lieu d’activité. Et même si vous avez un peu de temps libre en semaine, je pense que vous avez mieux à faire que cuisiner.

PRÉPARER DES COLLATIONS

Avoir à disposition des fruits, des oléagineux et autres snacks est nécessaire pour ne pas craquer sur n’importe quoi. Vous devez goûter, pour ne pas endormir votre métabolisme, mais aussi pour ne passer faire un carnage au repas qui suit. Donc emportez des petites collations et des bouteilles d’eau. Un fruit et quelques noix font très bien l’affaire, et sont bien plus sains que le mars du distributeur. Vous pouvez aussi choisir des barres énergétiques saines, comme les eat natural. Cependant, oubliez, bannissez, éradiquez les barres industrielles type Fitness, qui n’ont rien de fitness à part le nom. Elles sont bourrées de sucre raffiné, et ne rassasient pas.

SE REPOSER

Avoir des objectifs, c’est faire un choix ! C’est, par exemple, se coucher tôt au lieu d’aller boire une bière en semaine. Le corps a besoin de sommeil pour brûler du gras, puisque la fatigue entraîne un ralentissement du métabolisme. De plus, vous aurez plus tendance à manger en grandes quantités et sucré si vous êtes en manque de sommeil. Le mieux est de ne pas trop traîner en semaine, et réserver les sorties pour le weekend. 

ENTRETENIR UNE VIE SOCIALE

Il reste un du temps pour la vie sociale dans tout ça, oui oui. Contrairement à ce que l’on pense, on peut poursuivre ses objectifs en voyant son entourage. C’est une condition pour ne pas être dégoûté de ce mode de vie, qui a ses contraintes. Alors trouvez du temps pour voir ceux que vous aimez, en weekend par exemple, ou quand vous êtes à jour sur votre planning. Parlez leur de vos objectifs. S’ils vous aiment vraiment, ils vous soutiendront. 

S'ADAPTER AUX RESTOS U, CANTINES, ET RESTAURANTS

Si vous mangez sur votre lieu de travail, et que vous n’avez pas prévu de box, vous pouvez trouver votre bonheur dans votre cantine. De même pour les restaurants universitaires. Quand je parle de bonheur, je n’évoque pas les frites outrancièrement grasses et les plats en sauces pleins de sel. Vous avez à disposition des crudités, de la viande. Cependant, faites attention à vos quantités de féculents, ce sont souvent des pâtes blanches à IG haut (point sur l'indice glycémique ici). Il suffit simplement de faire les bons choix pour avoir une assiette saine et équilibrée. Par conséquent, je vous déconseille les plats en sauce, le pain blanc et les desserts industriels. Si vous sortez au restaurant, dirigez-vous vers les poissons, et autres viandes, servis avec légumes et féculents. Vous aurez un bon quota de protéines, et une assiette équilibrée.

CHOISIR

Vous l’aurez compris, tout est une question de choix ! Vous allez sans doute croiser des gens qui ne vont pas comprendre, même s’éloigner ou pire, vous faire des reproches ! Tout ce que vous faites, c’est pour vous. Vous n’avez de compte à rendre à personne. Il y a des moments pour sortir s’amuser, et d’autres pour poursuivre ses objectifs. Le plus important est votre confort. Et comme je l’ai dit dans un article précédent, se sentir bien dans son corps vaut toutes les soirées du monde. Vous devez savoir ce que vous voulez, savoir pourquoi vous faites tout cela. Il est possible d'étudier, de faire du fitness et bien manger, et de voir ses amis. Tout est question de timing et d'organisation. Si vous souhaitez vraiment changer, vous faire du bien, vous trouverez le temps. Il faut simplement le voir suffisamment. Si vous voulez des résultats, vous devez être un minimum rigoureux(se) et sacrifier quelques moments de beuverie. Ça ne se fait pas seul !

 

Dans ce contexte de travail, il faut organiser sa vie en fonction des études et du boulot, mais aussi de ses objectifs. Ces derniers ne sont pas prioritaires par rapport aux études attention, mais ils doivent l’être par rapport aux amusements. Alors ça peut paraître stricte mais quand on veut des résultats il faut un minimum de rigueur. Et souvenez-vous que vous devez aimer ce mode de vie, par conséquent, il ne doit pas être vécu comme une contrainte. Si vous avez de la volonté, vous vous organiserez, et vous allierez les deux parfaitement.

 

A très vite, Julie.

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *