« J’ARRIVE PAS A MAIGRIR »

j'arrive pas à maigrir

   "J'arrive pas à maigrir je comprends pas". Avoir l’impression de ne pas évoluer alors qu’on pense faire tous les efforts pour y parvenir, c’est très frustrant, n'est-ce pas ? C’est le cas de beaucoup de personnes, qui se lancent dans une perte de poids et qui n’obtiennent pas ou peu de résultats. La solution se trouve généralement dans l’assiette : c’est là que se joue plus de 70% de la progression. L’alimentation est la partie la plus compliquée du processus, car elle ne dure pas seulement 45 minutes comme un training, mais toute la journée. Mais côté entrainement aussi, on fait également souvent fausse route. Zoom sur 10 erreurs fréquentes qui explique le manque de résultat ! La vidéo est en fin d'article.

 MANGER A VOLONTÉ 

  Rien ne se mange à volonté. A part la salade verte sans sauce, fun. Souvenez-vous, on en avait déjà parlé dans l'article sur comment réussir sa perte de poids. Beaucoup font cette erreur au début, ils se disent « je m’en fous c’est sain ». Vous devez manger normalement, jusqu’à satiété. On n’est pas là pour se gaver ! Parce que souvenez-vous que même si vous mangez trop, et ce même si c’est sain, vous mangez trop. Ainsi, à la fin de la journée vous aurez un surplus calorique qui vous fera prendre du gras.

 SE GAVER APRES L'ENTRAINEMENT 

  Le syndrome du « c’est bon j’ai fait du sport, je peux me lâcher ! » … Avouez, on l'a tous fais ! Beaucoup font encore l’erreur de se « récompenser » avec un repas gras, des grignotages, ou de trop grandes quantités après une bonne séance de sport. Comme si la séance avait brûlé 20 000 calories ! Ne gâchez pas les effets bénéfiques de votre séance, et mangez normalement. Dans le cas contraire, votre séance aura été quasiment inutile et vous allez freiner votre progression. Souffrir une heure à la salle pour tout ruiner derrière ? Non merci !! 

 LE SYNDROME DE LA SALADE VERTE

  Ensuite, il y a le syndrome de la salade verte. Vous connaissez sans doute la phrase « j’ai mangé une petite salade verte, je peux prendre le banana split en dessert ». J'avoue... j'ai aussi fais cette erreur. Mais j'ai compris plus tard que la qualité des calories est à prendre en compte. 400 calories d’un dessert plein de sucre ne valent pas 400 calories d’un plat avec féculents, protéines, légumes cuisiné sainement. Mangez de belles assiettes équilibrées, consistantes, et ne vous laissez pas berner pas les calories, regardez plus loin.

 SE SOUS-ALIMENTER

  Restreindre ses portions de manière trop importante est une mauvaise chose à faire. Que ce soit pour la ligne et la santé. Il y a deux raisons à cela.

Tout d’abord, se sous-alimenter fait maigrir sur le très court terme ; au bout d’un moment (deux jours en fait), le corps se met à stocker le peu qu’on lui donne pour survivre : il se met en famine. De cette manière, on obtient l'effet inverse de celui attendu. 

Et ensuite, ne pas manger assez, ne pas manger à sa faim est très dur psychologiquement. Je sais de quoi je parle. C’est de cette manière que la nourriture devient une obsession, et petit à petit on peut tombe dans les TCA. Au mieux, on est aigri(e) et fatigué(e), c’est pas la joie non plus. De plus, se sous alimenter engendre de grosses pulsions, des crises de boulimies, qui font que l’on craque sur toutes les cochonneries qui passent devant nous. Ces crises provoquent une stagnation, voire une prise de poids.

Mangez les quantités qui vous conviennent et qui vous calent. Ne comparez pas votre assiette avec celles de vos amies, chaque personne a des besoins différents. Si vous vous alimentez en fonction de vos besoins, vous ne grossirez pas.

cheat meal

 FAIRE TROP D’ÉCARTS 

  Ce qui peut aussi freiner votre progression, c’est une récurrence d’écarts dans la semaine. Si vous mangez bien seulement 50% du temps, ça ne suffit pas. Parce que les biscuits par-ci, les bonbons par-là, le buffet chinois vite fait, ça compte pour votre corps. Même si pour vous c’est anodin, le corps le comptabilise, on ne peut pas tricher avec lui. Si vous avez envie de manger quelque chose de « moins sain », faites-le en petite quantité et pas quotidiennement.

 ABUSER LORS DU CHEAT MEAL

  On connait toutes et tous le cheat meal, et on adore ça ! Mais son but n'est pas de ruiner notre forme, au contraire. Quand votre repas plaisir est un pétage de bide toutes les semaines, ça peut clairement ralentir votre évolution. Je ne parle pas des repas de fête, qui eux, sont de véritables catastrophes, et sont fait pour que l'on rampe à la fin. Un cheat meal est un repas qui vous fait plaisir, durant lequel vous mangez ce que vous voulez, oui. Mais ne vous rendez pas malade. Si vous avez envie de vomir à la fin, ce n'est pas normal. Un repas trop outrancier et récurrent chaque semaine est traumatisant pour l'organisme. 

 NE PAS VARIER LES TRAININGS

  Ce qui peut également vous faire stagner est de toujours faire les mêmes entraînements, toujours les mêmes exercices et toujours le même cardio, avec toujours la même intensité. Il faut choquer le corps, le challenger en permanence pour qu’il continue d’évoluer. Sinon il va trouver un certain confort dans l’effort, et ce qui lui demandait beaucoup d’énergie auparavant, ne lui en demandera plus autant. C'est une feignasse. Donc variez vos trainings, comme nous l'avons vu ensemble dans le guide d'une séance de sport efficace

 ETRE CRÉDULE 

  Ne pas être curieux et croire tout et n’importe quoi, constituent également une erreur ! Vous devez vous renseigner sur les aliments, les valeurs nutritionnelles, demander conseils aux coaches de votre salle. N’attendez pas que les infos vous tombent dessus, et fouillez un peu partout. Sur internet on trouve beaucoup de bêtises mais aussi de vraies solutions, de vrais conseils. Beaucoup demandent "comment perdre du poids" sous les photos sur Instagram ou autre, alors que les solutions sont partout dans les livres et sur internet. Mais oui, il faut faire du tri dans ce qu'on lie, se montrer critique. Donc si vous entendez un terme que vous ne comprenez pas par exemple, allez chercher la définition. Si vous ne vous renseignez pas, vous avancez un peu à l’aveuglette.

 NE PAS DORMIR ASSEZ

  C’est la vie. Dormir, c'est la vie. Et le manque de sommeil a un lien direct avec le stockage du gras, ainsi qu'avec faim. Les petits dormeurs ont tendance à manger plus puisque leur production de leptine (hormone de satiété) est ralentie, et l’hormone de la ghréline (responsable de la faim) augmente. LA JOIE ! Ensuite, lorsque nous sommes fatigués le métabolisme ralenti pour s’économiser. Or, on sait que pour brûler du gras et des calories, le métabolisme doit être rapide. Et enfin, lorsque l’on est fatigué on fait des séances moins intenses, voir on ne fait pas de sport du tout. Alors vous l’aurez compris, pour déstocker du gras, il vaut mieux faire de gros dodos.

TROP BOIRE

  Enfin, la dernière erreur selon moi, c’est de trop boire. Pas de l’eau évidemment, mais tout ce qui est jus de fruits, thé en bouteille industriels, sodas et alcool. Toutes ces choses sont très caloriques et extrêmement sucrées. Certains boivent des sodas light ou zéro, ou des thés industriels à longueur de journée, et ne comprennent pas leur manque de résultat. On en revient à la crédulité de tout à l'heure. Ne croyez pas tout ce que les industriels tentent de nous faire gober. Buvez de l’eau, préparez votre thé vous-mêmes (c’est pas bien compliqué) et gardez les sodas, et autre alcool pour les petits plaisirs.

      Si vous peinez à atteindre votre objectif, si vous stagnez dans votre perte de poids, pointez ce qui ne va pas. Il y a toujours une raison, et toujours une solution. Ces erreurs sont de réels freins à nos progressions, même si elles peuvent paraître anodines. 

J'espère que cet article vous aidera à ne plus faire ces erreurs et atteindre vos objectifs. Julie 

Suivre:

5 Commentaires

  1. octobre 15, 2017 / 5:24

    Honnêtement, tu viens de m’ouvrir les yeux sur pleins de choses là!!

    • juliethaon
      octobre 16, 2017 / 6:14

      c’est avec plaisir!!

  2. octobre 15, 2017 / 7:05

    Ma foi, je crois que tu as tout dit! Je rajouterais même à ton premier point que se défoncer à coup de salade verte ne change également pas ce sentiment d’être trop remplie lorsque l’on a trop mangé (sain ou pas sain). Perso, que je mange trop de pommes de terre ou trop de haricots, si c’est trop, effectivement c’est trop et ça se ressent. Ah et le syndrome du ‘j’ai fait du sport, je peux manger ça », ça marche aussi dans l’autre sens « bon bah je mange tout ça, mais après j’irais le dépenser » pas sain non plus! En tout cas, c’était hyper complet et je pense que ça peut résonner dans la tête de pas mal de monde 🙂

  3. octobre 16, 2017 / 8:13

    J’ai envie de me cacher en lisant ton article ! En ce moment je me gave et je fais énormément d’écarts.. Va falloir y remédier, merci pour cette piqûre de rappel et ton blog si joliment construit découvert récemment 🙂

    • juliethaon
      octobre 17, 2017 / 2:05

      non n’aie pas honte!! l’important est de s’en rendre compte 🙂 merci beaucoup!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *