MAUVAIS JOURS : COMMENT FAIRE SA SÉANCE ?

Dans nos mauvais jours, la séance de sport est loin d’être une priorité. Avouons-le. On sait que l’on doit la faire, mais, énervé(e) et fatigué(e) mentalement, on a tendance à la zapper. Alors que le sport a le pouvoir de nous faire nous sentir mieux. Mais non, on s’enferme dans la spirale négative.

démotivation

PRENDRE CONSCIENCE DE SON ETAT D’ESPRIT

Quand la mauvaise humeur et la démotivation prennent le dessus, difficile d’éclaircir ses idées. Et pourtant, se poser et prendre conscience de son état d’esprit est une étape clé pour y trouver des solutions. Les petits dialogues internes aident vraiment à se calmer, et à identifier les sources de stress. Un petit “allez” peut suffire à nous botter les fesses !

LA SÉANCE NE DÉPEND PAS DE LA MOTIVATION

La motivation n’existe pas, on le sait. Faire du sport trois ou cinq fois par semaine ne dépend pas de l’envie, mais de l’automatisme. Du moins, sur le long terme. C’est une habitude à prendre. Les jours de bad, on se prend en compte que la fatigue physique. Ainsi, zapper sa séance à cause de la flemme ne fera qu’aggraver notre humeur du jour.
Article lié : 5 conseils pour ne pas zapper sa séance

SE CRÉER UNE AMBIANCE

Pour se bouger du canapé, rien de mieux qu’un peu de musique entraînante ! On prend la décision de faire ce qui est bon pour nous et on se prépare en musique. On se prépare également un petit goûter si nécessaire, un snack qui nous fait plaisir et envie. Manger a l’effet fabuleux de nous requinquer en quelques minutes.

SE PRÉPARER POUR SA SÉANCE

Si l’humeur est atroce et l’envie à zéro sur l’échelle de la détermination, le vieux jog et le chignon pas refait depuis la veille ne vont pas aider. Se sentir jolie pour sa séance de sport peut paraître bien futile. Mais c’est tout le contraire. Alors on fonce sur une tenue confortable dans laquelle on se sent belle. On coiffe les petits cheveux rebelles et on prend son sac. Let’s go !

ACCEPTER UNE SÉANCE MÉDIOCRE

La séance médiocre, notre hantise. Et pourtant, on en vit tous ! Et ce n’est pas grave. Le training peut être bénéfique pour notre état d’esprit : on s’est défoulé, on s’est concentré sur nous-mêmes. Mais parfois, on sort frustré(e) à la sortie de la salle. Parfois, on sait que l’on aurait pu faire mieux. Alors plutôt que de s’enfoncer dans la négativité, autant être fier(e) de soi. Même si la séance a été moyenne, on l’a faite. C’est une raison de sourire 🙂
Article lié : une séance de sport réussie.

 

Et vous ? Quels sont vos tips pour combattre le coup de mou ? Julie

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *